Exposition 2014 la bataille de Limonest et les moyens de comunications

L'Exposition

Du 16 au 19 février 2014 l'association a réalisé une exposition autour du thème de l'armée de Napoléon et les moyens de communications à l'occasion du bicentenaire de la bataille de Limonest du 20 mars 1814. vous trouverez ci-joint un rappel des événements de 1814 à La Tour de Salvagny et dans l'Ouest lyonnais qui ont conduits à la défaite de l'armée française à la bataille dite de Limonest. Cette exposition retrace les grandes lignes de la vie des soldats de cette époque et les moyens de communications indispensables à l'organisation de l'armée etde l'état : la poste aux chevaux et le service des estafettes ainsi que le télégraphe Chappe.

Une démonstration de la bataille réalisée par Monsieur Diego Mané avec des figurines a permis au public de mieux comprendre le déroulement des événements. Une reconstitution de la bataille a eu lieu avec plus de 200 figurants au Parc de La Croix Laval le dimanche 23 février 2014.

Pour voir cette présentation cliquez sur

http://www.planete-napoleon.com/forum/viewtopic.php?f=1&t=1231

 

Napoleon

La Bataille de Limonest

La bataille est dénommée de Limonest parce que le général en chef Augereau avait établi son quartier général au château de La Barollière situé sur cette commune. Mais en réalité les combats qui ont duré une journée se sont déroulés, pour l'essentiel, sur les communes de Dardilly de Charbonnière-les-bains et de La Tour de Salvagny avant que les troupes ne reculent jusqu'à Vaise aux portes de Lyon.

Les Tourellois soldats de l'Empire

Depuis 1790 la commune de La Tour de Salvagny possède une section de La Garde Nationale comme l'atteste la présence d'une "caisse de la Garde Nationale de La Tour de Salvagny 1790" conservée dans une vitrine à la mairie. Sous l'Empire une quinzaine de garçons ont été enrôlés dans l'armée de Napoléon et plus spécialement trois qui ont après 1830 rejoint la Garde Nationale et ont eu des fonctions de maire ou d'adjoint de la commune. Il s'agit de Claude Balmont,Antoine Merle et Jean-Pierre Gonnard.

Napoléon à La Tour de Salvagny

Les défaites de Napoléon pendant la campagne de France l'on conduit à à abdiquer. Sous escorte des différents belligérants coalisés il se rend à l'île d'Elbe, par la route du bourbonnais. Sur son parcours il s'arrête à La Tour de Salvagny

Les courriers de Napoléon et la Poste aux chevaux

Menant de front guerre et gouvernement, Napoléon était toujours anxieux de savoir ce qui se passait à Paris et en Europe quelle que fût la distance. Dès la première campagne de l’empire, il assura ses liaisons par le système des estafettes que le directeur des postes, La Valette, mit au point et qui fonctionna sans défaillance jusqu’à la retraite de Russie. C’était un véritable mécanisme d’horlogerie et l’Empereur en connaissait de loin les mouvements à heure près… Le système des estafettes consista à employer des postillons pour se transmettre de l’un à l’autre, aux stations, le portefeuille dont seul Napoléon et La Valette avait la clef. Arrivées et départs étaient notés sur un registre sous la responsabilité des maîtres de poste. Les négligences étaient sévèrement punies. « J’eus beaucoup de peine à obtenir l’exécution de ces formalités ; mais avec une surveillance active et constante, j’en vain à bout… L’empereur recevait le huitième jour les réponses aux lettres écrites à Milan et le quinzième de Naples » écrit La Valette. Extrait de « L’homme Napoléon » de Louis Chardigny ed.Perrin 1987 p.145

Date de dernière mise à jour : 03/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site